Ce numéro spé­cial invite les auteurs à soumet­tre des arti­cles et des représen­ta­tions visuelles qui pro­posent de repenser les approches tra­di­tion­nelles de tra­duc­tion lit­téraire et non lit­téraire basées sur les textes en encour­ageant l'engagement et la con­ver­sa­tion avec des con­nais­sances formelles et informelles issues de l'anthropologie visuelle, de l’histoire du livre, des études muséales, du pho­to-jour­nal­isme, de la con­ser­va­tion et des con­ser­va­teurs, de l'ethnographie com­mer­ciale, de la cul­ture imprimée (y com­pris des édi­teurs), des con­cep­teurs de cou­ver­ture, de la typogra­phie et des arts visuels. Vis­i­bil­ité et tra­duc­tion vise ain­si à doc­u­menter et explor­er la rela­tion entre vis­i­bil­ité et tra­duc­tion en tant que plate-forme mul­ti­modale pour la négo­ci­a­tion de sen­si­bil­ités sémiopoli­tiques, esthé­tiques et économiques. Ce faisant, notre but est de met­tre l’accent sur la néces­sité de la lit­tératie visuelle dans le con­texte d'un métadis­cours qui, dans une indus­trie du savoir dans laque­lle les images devi­en­nent de plus en plus impor­tantes pour génér­er et com­mu­ni­quer des idées, veut ren­dre la tra­duc­tion plus vis­i­ble au pub­lic et amélior­er sa notoriété en tant que domaine pro­fes­sion­nel et académique.

Ce numéro exam­in­era la vis­i­bil­ité de la tra­duc­tion telle inscrite et trans­mise dans les indus­tries cul­turelles.


In English