Ce numéro spécial invite les auteurs à soumettre des articles et des représentations visuelles qui proposent de repenser les approches traditionnelles de traduction littéraire et non littéraire basées sur les textes en encourageant l’engagement et la conversation avec des connaissances formelles et informelles issues de l’anthropologie visuelle, de l’histoire du livre, des études muséales, du photo-journalisme, de la conservation et des conservateurs, de l’ethnographie commerciale, de la culture imprimée (y compris des éditeurs), des concepteurs de couverture, de la typographie et des arts visuels. Visibilité et traduction vise ainsi à documenter et explorer la relation entre visibilité et traduction en tant que plate-forme multimodale pour la négociation de sensibilités sémiopolitiques, esthétiques et économiques. Ce faisant, notre but est de mettre l’accent sur la nécessité de la littératie visuelle dans le contexte d’un métadiscours qui, dans une industrie du savoir dans laquelle les images deviennent de plus en plus importantes pour générer et communiquer des idées, veut rendre la traduction plus visible au public et améliorer sa notoriété en tant que domaine professionnel et académique.

Ce numéro examinera la visibilité de la traduction telle inscrite et transmise dans les industries culturelles.


In English